IHECS     mar. 25 septembre 2018

Ce jeudi 20 septembre, Cécile Mégie, directrice de Radio France Internationale, exposait les enjeux et les mutations du journalisme aux étudiants en presse et information.

Après un bref retour sur son parcours, Cécile Mégie, directrice de Radio France Internationale (RFI), a présenté les grands objectifs de la radio mondiale, son fonctionnement, son bassin d'audience, la diversité de ses équipes (42 nationalités) et sa stratégie face à la concurrence des autres médias internationaux. 

Ensuite, Cécile Mégie a développé un argumentaire autour des enjeux et mutations du journalisme. Nous vivons une époque où le numérique impose de repenser le traitement médiatique du débat contemporain, la production et la circulation de l'information. Le statut du journaliste est chamboulé par les progrès technologiques, l'information H/24 et l'effervescence des réseaux sociaux. Ces mutations sont des opportunités incontestables pour les nouvelles générations de journalistes, dans un monde rendu complexe par les interférences, les interdépendances, les mutations professionnelles, la démocratisation technique, la globalisation des économies et de l'information. 

Par ailleurs, les modèles économiques traditionnels s'essoufflent, le système médiatique est sous l'emprise des restrictions budgétaires à l'origine de la précarité montante dans les rédactions. 

Au delà de ce constat, l'exercice du métier doit s'appuyer sur les fondements et le socle de valeurs constitutives de son identité : l'indépendance, le pluralisme et l'objectivité. Ce positionnement permettra à la profession de retrouver la confiance du public. 

Après cette première partie de la leçon inaugurale, le débat s'est engagé entre la conférencière du jour et les étudiants. Profils de poste, rôle de RFI en Afrique, fake news, grève des correspondants, précarité, financement public, journalisme de guerre, avenir de la radio... ont fait l'objet d'échanges instructifs et sans tabou.

Cette leçon inaugurale lance l'année académique avec un constat lucide sur les enjeux de la profession et la complexité du monde.