Camille Dieu, Marie de Wouters de Bouchout, Juliette Pandin et Tamara Gullentops pour leur documentaire "Pratiques croisées: la médecine, l'humain et le cancer" (Master 1 ASCEP)

IHECS     mar. 20 mars 2018

"Pratiques croisées: la médecine, l'humain et le cancer" et "Libertés sous contrôle" sont les grands vainqueurs de la sixième édition de ce prix réservé aux étudiants de l'IHECS.

Ce jeudi 15 mars 2017, lors de la 6eme éduition de la bourse Sophie Soudant, le jury a designé les deux projets gagnants.

Le 1er prix a été attribué à Camille Dieu, Marie de Wouters de Bouchout, Juliette Pandin et Tamara Gullentops pour leur documentaire "Pratiques croisées: la médecine, l'humain et le cancer" (Master 1 ASCEP).

Le 2e prix revient quant à lui à Brieuc Beckers, Julien Bialas et Lise Cassoth pour leur reportage "Libertés sous contrôle" (Master 1 PI).

Ils remportent respectivement 2.500€ et 1.500€.

 

 

Pratiques croisées: la médecine, l'humain et le cancer

Le cancer nous concerne tous. Selon la Fondation Registre du Cancer, plus de 67.000 cas de cancer ont été détectés en 2014 en Belgique et cela augmente chaque année.

Au cours de l’histoire, les progrès de la médecine moderne et des développements technologiques ont permis des avancées spectaculaires concernant les traitements pour cette maladie en Occident.

Ce phénomène s’est vu accompagné d’une hyperspécialisation des professionnels médicaux menant à une tendance à analyser chaque partie du corps séparément. Les recherches des étudiants ont démontré que cette réalité a mené un grand nombre de patients à désirer plus que le traitement proposé par la médecine conventionnelle. Ils souhaitent aussi pouvoir se réapproprier leur corps et avoir davantage de contrôle sur leur traitement. C’est pourquoi un nombre toujours plus important de patients se tournent vers les médecines complémentaires.

 

Libertés sous contrôle

Comment nos vies ont-elles été impactées depuis les attentats de Bruxelles, en 2016 ? Quelles ont été les mesures prises pour contrer le terrorisme ? Ces mesures sont-elles efficaces ? Quelles sont leurs limites ? Comment le citoyen vit-il ces changements et est-il conscient de ce qu’ils impliquent ? C'est à ces questions que les étudiants souhaitent tenter de répondre.