Colloque : "Le Pacte et l’école maternelle : enjeux et perspectives"

ISPG     mar. 22 mai 2018

Le campus Galileo a accueilli, le vendredi 18 mai 2018, le colloque "Le Pacte et l’école maternelle : enjeux et perspectives" organisé par l'UCL, l'ISPG, l'IFC (Institut de la Formation en cours de Carrière) et le Pacte pour un Enseignement d'excellence. L'objectif principal de cette journée consistait à apporter un éclairage scientifique, nourri de travaux de recherche menés en éducation, sur les différentes thématiques traitées par le Pacte. Les conférences et les ateliers ont également permis d'amener un débat collectif sur les enjeux et les perspectives que ces propositions de changement ouvrent pour les acteurs de l’école.

La phase d’opérationnalisation du Pacte pour un Enseignement d’excellence est maintenant en cours et démarre par les mesures prises dans l’enseignement maternel. Autour du tronc commun renforcé, les réflexions sont prioritairement axées sur plusieurs thématiques telles que l’accueil et l’encadrement des élèves, le travail collaboratif des différents acteurs, les liens école-famille, le partenariat élargi avec les CPMS, l’accompagnement de chaque enfant dans son parcours d’apprentissage. Comment ces propositions de réformes entendent-elles transformer l’enseignement maternel ? Quelles perspectives ouvrent-elles ? Quels enjeux pour les acteurs concernés ? Telles étaient les questions abordées lors de cette journée chargée en réflexions et débats collectifs.

 

CONFÉRENCES

En introduction, un représentant du Cabinet de la Ministre de l’Éducation présenta  Pacte pour le cycle maternel (recrutement des profesionnels de la petite enfance, renforts pour les directeurs du fondamental, investissement...). Pascale Garnier, professeur à Paris XIII, poursuivit la journée avec un regard croisé : « Éducation ou scolarisation des jeunes enfants ? Regards à partir de la France et la Norvège ». En fin de matinée, Florence Pirard, professeur à l'ULG, et Marie Housen, Assistante à l'ULG, se penchèrent davantage sur la problématique de l'entrée en maternelle, notamment à travers les risques de rupture et la recherche de continuité. Enfin, Vincent Dupriez, professeur à l'UCL, clôtura la journée avec sa conférence « C’est dans les classes qu’une réforme se gagne, ou se perd ».

 

ATELIERS

Les participants ont pu choisir l'un des ateliers suivants :

  • « La classe des petits, premières rencontres » par Véronique Detry (inspectrice FWB)
  • « La collaboration CPMS et école maternelle. Partenaires particuliers » par Benoît Rossens (formateur et chargé d’études à ChanGements pour l’égalité)
  • « Apprendre ou réussir ? Comment comprendre pourquoi aller à l’école maternelle ? » par Sandrine Grosjean (formatrice et chargée d’études, ChanGements pour l’égalité)
  • « Faire de l’enseignement maternel un environnement pédagogique innovant : quels enjeux ? » par Caroline Letor (chargée de cours invitée UCL)
  • « Des outils au service de la différenciation » animé par un groupe collaboratif « Maternel »
  • « Préparer les futurs enseignants préscolaires à l’accompagnement des élèves de milieux précarisés » par Sylvie Van Lint (chercheuse ISPG/ULB)
  • « Un projet pilote à Schaerbeek : adoucir l'entrée à l'école par des transitions pensées en réseau » par Joëlle Mottint (chargée de projet au RIEPP et au VBJK)