Moscou

IHECS     jeu. 23 novembre 2017

En octobre dernier, Esther Durin et Delphine Reuter se sont rendues à l’Université d’Etat Lomonosov pour y donner un cours d’introduction au journalisme européen.

Durant ce premier quadrimestre, quatre de nos enseignants ont rendu visite à notre institution partenaire à Moscou. Pour Laurent Poma et Thierry Maroit, il s’agissait déjà d’une seconde édition puisqu’ils avaient déjà participé au programme “Erasmus + Dimension internationale” en mars dernier.

C’était en revanche une première pour Esther Durin et Delphine Reuter. Elles ont donné un cours d’introduction au journaliseme européen à une classe de 150 étudiants de Master en journalisme. Parmi eux, une majorité d’étudiants russes et une proportion très importante d’étudiants chinois. Certains d’entre eux avaient suivi en BAC 3 un cours d’introduction sur un pays au choix de l’Union européenne. Aucun n’avait par contre eu de cours spécifique à l’Union, à sa structure institutionnelle ou à ses enjeux.

Le cours visait donc à transmettre aux étudiants russes et chinois les bases leur permettant de couvrir l’information européenne, qu’elle concerne des problématiques qui les touchent ou les relations extérieures de l’UE avec leur pays notamment.

Les deux enseignantes ont également participé à la réunion de l’Association européenne des écoles de journalisme (EJTA) les 19 et 20 octobre 2017. Le thème de cette rencontre était les synergies transnationales dans l’enseignement du journalisme (« Journalism education across borders »).

Cette expérience d’enseignement à l’international s’est révélée très enrichissante pour les deux intervenantes "Donner un cours d’introduction à un public non familier de l’Union européenne nous coupe de la routine professionnelle et nous oblige à repenser nos objectifs : il ne s’agit pas d’imposer un contenu théorique que les participants doivent acquérir mais de partir de leurs intérêts pour coconstruire un contenu qui leur soit le plus utile possible compte tenu du temps imparti" souligne Esther Durin.

Elle ajoute que "la réunion de l’EJTA a aussi été l’occasion d’étoffer nos contacts internationaux et de renforcer nos réseaux. Ces temps de réflexion commune sont importants et trop peu développés au quotidien, même au plus près de chez nous : nous avons par exemple profité de la réunion de Moscou pour échanger avec nos collègues de Malines, pourtant situés à moins d’une heure de l’IHECS".

Cette mission a été soutenue par le WBI (Wallonie-Bruxelles international).